Soutenez le PS

Adhérez au PS

COMMUNIQUÉ DU PSOE – 05.03.2008

ZAPATERO DÉCLARE QUE SON GOUVERNEMENT SERA UNE PLATEFORME DE SOUTIEN AUX LIBERTÉS INDIVIDUELLES, AUX DROITS SOCIAUX, À L’ÉGALITÉ, À LA SCIENCE, À LA CULTURE ET AU SPORT.

José Luis Rodriguez Zapatero déclare que le gouvernement qu’il formera « sera une plateforme de soutien aux libertés individuelles, aux droits sociaux, à l’égalité, à la science, à la culture, au sport » et à tous ceux qui désirent un pays « digne et en paix ».

Au cours d’une réunion de la P.A.Z., le candidat du PSOE a manifesté sa reconnaissance à ceux qui ont soutenu « le changement et les réformes » menées par son gouvernement. Un changement et des réformes que, dit-il, « sont toujours nécessaires dans de nombreux domaines sociaux ».

zp04.JPG

La rencontre a eu lieu ce matin au Círculo de Bellas Artes de Madrid et a rassemblé de nombreux et célèbres représentants du monde de la culture et des arts, des sciences, du sport et des organisations sociales de toutes sortes. À eux, et aux « courageux » qui ont fait partie de la P.A.Z., Zapatero a transmis sa plus profonde reconnaissance et toute son affection, au cours de l’acte qu’il a qualifié de plus émouvant de sa campagne.

Au cours de son intervention, Zapatero a affirmé que le plus important en politique est de « tenir parole » et également, que les gens « sachent que leur vote compte et décide ». Il a pour cela demandé à tous les personnes présentes d’être « éxigents et critiques » avec les engagements du PSOE, tout en souhaitant que les 4 prochaines années soient une période de « convivialité, dialogue, tolérance et respect à toutes les idées et personnes ».

Parmis les engagements en faveur de la culture cités par Zapatero figurent la création d’une Agence Espagmole des Industries de la Culture, d’une chaîne de télévision culturelle et d’un Centre National des Arts Audiovisuels.

Zapatero a reaffirmé qu’être un président engagé en faveur des droits et des libertés des citoyens implique d’ètre « combatif contre quelque discrimination que ce soit » et de ne pas rester silencieux devant l’injustice et la domination, « devant la persécution pour des croyances ou des idées ». Il manifesta ainsi qu’il ne permettra pas qu’on assigne en justice de dignes professionnels pour avoir voulu faire en sorte que des personnes meurent dignement, et il ne prendra de repos « jusqu’à ce qu’on erradique la discrimination en raison de l’orientation sexuelle ».

Les commentaires sont fermés pour cet article