Soutenez le PS

Adhérez au PS

DÉPUTÉS POUR LES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER : COLÈRE ET DÉCEPTION.

Le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale a présenté la nuit dernière un amendement dans le cadre du projet de loi constitutionnelle afin de supprimer la création de sièges de députés des Français de l’étranger.

Cet amendement, défendu en séance par François Hollande et présenté par Arnaud Montebourg comme premier signataire, a été repoussé par la majorité de droite.

montebourg.jpg

Pour autant, le mal politique est fait et le Parti Socialiste apparaît désormais comme la formation qui, face à la difficulté de la décision, aura préféré renier un engagement de près de 10 ans plutôt que de faire confiance à l’avenir et à ses militants.

C’est un désastre politique pour nous, dont l’onde de choc dans les communautés françaises à l’étranger se fera durement sentir.

Rien ne justifiait le dépôt d’un tel amendement.

La section de Madrid et toute la Fédération des Français de l’Étranger dans son ensemble s’insurgent et s’indignent de cette décision qui méprise et ruine le travail patient de construction politique conduit par les militants dans les communautés françaises à l’étranger.

Les commentaires sont fermés pour cet article