Soutenez le PS

Adhérez au PS

Sarko-Show à Madrid

Sarko-show à Madrid ou l’autosatisfaction en campagne

À l’occasion de la remise de la Toison d’Or à Nicolas Sarkozy par le Roi Juan Carlos, le Président de la République a fait une halte à la Résidence de France afin de saluer la Communauté Française d’Espagne et, par ce biais, d’adresser ses voeux à l’ensemble des Français de l’étranger.

La dernière partie de ce déplacement n’est pas sans rappeler les sorties du candidat Sarkozy en France, plus que jamais en campagne, aux frais des contribuables français, et jouissant, sans modération, des moyens de l’Etat.

La réception de Madrid en a aussi copié les principaux ressorts: attaques en règle sur la gestion du PS, cette fois ci, l’honneur etait réservé aux années Mitterrand et sa reforme des retraites de 1983, plus proche de nous: les 35 heures…Des années au sommet de l’Etat, de son passif qui fait office de bilan: rien.

En cette période de disette budgétaire, on notera parmi les annonces la poursuite de la prise en charge dans les lycees, ou encore la création d’un service public de l’expatriation, ce qui posera plus d’un problème au service consulaire déjà exangue. Enfin, il a réaffirmé son appui à la bi-nationalité, entrant une fois de plus en contradiction avec ses ministres.

Si la création des députés des français de l’étranger, proposée par la Gauche, du Sécrétariat d’Etat des Français de l’Etranger, marque une amelioration de notre représentation, cela ne saurait masquer la réalité de l’action du Gouvernement à l’étranger.

Pour beaucoup d’entre nous, elle est synonyme de fermetures de Consulats, de suppression des cellules emploi, mais aussi et surtout de l’explosion des frais de scolarité engendrée par les effets pervers de la Prise en Charge et l’obligation faite aux Établissements de se substituer à l’Etat dans certaines dépenses de personnel.

Nous sommes aussi les témoins attristés du peu d’ambition donné à notre diplomatie culturelle, cet outil formidable sacrifié à petit feu sur l’autel du dogme de l’autofinancement.

Français à part entière, nous apporterons notre pierre au Changement, en mai et juin prochain, nécessaire au rebond de la France, et de l’Europe.

Arnaud Leroy (Candidat du PS sur la 5eme circonscription des Francais de l’Étranger)
Valerie Parra (Secrétaire de la section de Madrid)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.