Soutenez le PS

Adhérez au PS

Visite au Lycée Français de Palma, par Soledad Margareto

 

Soledad Margareto, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger et membre de la Commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel, publie sur le site de l’ADFE la tribune suivante à laquelle nous tenons à donner l’écho qu’elle mérite. Nous vous rappelons également qu’Arnaud Leroy s’est saisi du dossier et travaille main dans la main avec nos représentantes à une solution durable pour tous les acteurs concernés (http://madrid.ffe-ps.org/2013/02/11/la-situation-du-lycee-francais-de-palma/).
 
 
Soledad Margareto – Visite au Lycée Français de Palma de Majorque les 7 et 8 février
La nouvelle était tombée en début de semaine tel un coup de tonnerre: le Lycée de Palma fermait. Une situation de crise inédite et brutale qu’il fallait connaître de près et évaluer au plus vite, c’est pourquoi j’ai décidé en accord avec Arnaud Leroy, député de la circonscription, de m’y rendre dès jeudi dernier. Il s’agissait pour moi de rencontrer toutes les composantes de la communauté scolaire pour les écouter et partager leurs inquiétudes mais aussi pour leur assurer  notre engagement pour l’école et le réseau de l’enseignement français à l’étranger et notre disposition à oeuvrer pour une solution positive du problème qui était le leur.
J’ y ai trouvé une communauté déconcertée, amère, déçue, désemparée, inquiète mais digne,résolue et mobilisée, une communauté soudée et des parents majoritairement unis alors que les circonstances de l’annonce de la décision et l’incertitude dans laquelle sont plongés les élèves, les familles, les enseignants et les différents personnels pouvaient plutôt faire penser à la peur et à  la colère. En effet, la décision prise à Paris par le conseil d’administration de la Mission Laïque française* arrive au moment où le Lycée connaît un réel essor.
Face à cet inexplicable paradoxe, j’ai constaté sur place une volonté d’avenir pour le Lycée et rien d’étonnant à cela si l’on considère que tous les efforts demandés ont été satisfaits, que les effectifs sont en nets progrès, que l’équipe pédagogique travaille à un véritable projet depuis plusieurs années et qu’il commence à donner ses fruits à en juger par les résultats brillants de ses élèves, que les parents n’ont pas mis leurs enfants dans cet établissement par hasard, qu’ils ont vraiment choisi l’enseignement français comme en témoignent les très  nombreux courriers que j’ai reçus depuis ma visite. Par ailleurs,un parent me disait qu’il n’avait pas choisi le Lycée pour ses “murs”- on le comprend –  mais bien pour le “contenu.”
J’ai demandé aux parents et aux enseignants de nous donner un peu de temps pour pouvoir analyser tous les éléments qu’ils m’ont apportés afin de réfléchir à des solutions alternatives et intervenir à tous les niveaux. De la même manière je demande à la Mission laïque française et à toutes les institutions susceptibles de participer à une solution, de prendre le temps de la réflexion pour ne pas casser une dynamique, tronquer un projet et hypothéquer l’avenir d’un nombre considérable d’élèves et de familles qui avaient placé leur confiance en notre système éducatif et par delà en la France.
Soledad Margareto
Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger
Commission des Affaires culturelles, de l’Enseignement et de l’Audiovisuel.
*La Mission Laïque française est une association créée en 1902 dont le but est la diffusion de la langue et de la culture françaises par le moyen de la scolarisation à l’étranger. Ses principaux réseaux sont au Liban, au Maroc et en Espagne.
Source:
http://adfe-espagne.org/2013/02/14/soledad-margareto-visite-au-lycee-francais-de-palma-de-majorque-les-7-et-8-fevrier/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.