Soutenez le PS

Adhérez au PS

Halte à l’inégalité des droits des femmes entre la France et l’Espagne

Force est de constater que, malgré bien des discours réduisant l’opposition droite-gauche à une lutte mesquine pour le pouvoir, des différences fondamentales entre ces deux forces politiques demeurent.

L’UMP Espagne indiquait dernièrement que la France devrait s’inspirer des politiques appliquées par le PP espagnol. Peut-être parlait-elle de la nouvelle loi en préparation sur la réforme de l’avortement, décriée dans pratiquement toute l’Europe ? Dans le domaine des droits des femmes, mieux vaut s’inspirer du gouvernement français.
En effet, en France, sous l’impulsion de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, le projet de loi voté ce jour à une très forte majorité (et une forte abstention de l’UMP : « courage, fuyons! ») pour l’égalité entre les femmes et les hommes avance. Parmi les objectifs de cette loi figurent:
– la réforme du congé parental afin de ne pas circonscrire les tâches éducatives à la figure fémininefavoriser leur retour à l’emploi, lutter contre les inégalités salariales, ainsi que permettre aux pères de bénéficier de ce droit ;
– la construction de garanties contre les impayés de pension alimentaire à travers un dispositif public dès 2016;
– la protection des femmes contre toutes les violences via le maintien prioritaire des victimes en leur domicile, le téléphone « grand danger », un système de sanctions adapté à la réalité du terrain dans le domaine du harcèlement moral et sexuel au sein du couple;
– la protection de l’image et des droits des femmes comme des enfants en faisant intervenir le CSA en amont, en luttant contre l’hypersexualisation des jeunes filles dans les médias, et enfin, en créant le « délit d’entrave à l’IVG » ;
– la généralisation de la parité dans la société par le biais de sanctions dissuasives à l’égard des partis politiques ne la respectant pas, d’incitations à l’extension de la parité dans les collectivités territoriales et les grandes instances nationales.
De plus, la France continuera de rembourser l’acte de l’IVG à 100%, et a mis en place le site institutionnel ivg.gouv.fr pour lutter contre la désinformation idéologique.

Pour en savoir plus: http://www.parti-socialiste.fr/articles/najat-vallaud-belkacem-legalite-doit-etre-une-exigence-partagee-une-universalite

Mais la France qui avance ne doit pas nous faire oublier ce qui se passe en Espagne: une véritable régression en ce qui concerne l’un des droits les plus fondamentaux des femmes : celui de disposer de son corps librement.   

C’est pourquoi le 1er février prochain, la section PS de Madrid appelle à la mobilisation pour protéger ce droit à l’avortement.

Pour en savoir plus, consultez: http://www.parti-socialiste.fr/articles/le-1er-fevrier-mobilisez-vous-pour-proteger-le-droit-livg

La section PS de Madrid sera également présente à Atocha pour l’arrivée du Train de la Liberté: http://www.eltrendelalibertad.com/

Nous invitons également tous ceux et celles qui s’opposent à l’obscurantisme idéologique du PP sur la question de l’avortement (et de la vision de la femme dans la société d’aujourd’hui) à se joindre à la manifestation qui aura lieu samedi 1er février,

rendez-vous à 12h à Atocha!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.